Pourquoi la boucherie cacher est importante pour les juifs

boucherie

Publié le : 10 mai 20224 mins de lecture

L’alimentation casher regroupe toutes les nourritures autorisées à la consommation pour les juifs. Cependant, avec les transformations alimentaires, notamment dans les boucheries, il est parfois difficile de trouver le meilleur endroit pour faire ses courses casher. C’est pour cette raison que beaucoup de personnes accordent une grande importance à se rendre dans une boucherie cacher à Nice. Il est donc important de connaître la particularité de l’alimentation casher et son rapport avec une boucherie.

 

Quels sont les animaux considérés comme casher ?

 

La loi hébraïque est claire concernant les animaux qui peuvent être consommés par les juifs. Il existe une règle générale que tout juif doit connaître avant de choisir sa nourriture. Dans le cas des mammifères, deux critères de sélection doivent être respectés : être ruminants et avoir deux sabots fendus. C’est le cas du bœuf et du mouton, par exemple. Par contre, le porc qui n’entre pas dans ces critères est interdit à la consommation. Pour les volailles, il faut se référer à la Torah, car la liste des oiseaux non autorisés est très longue. Il en est de même pour les reptiles et les insectes, car il y en a beaucoup qui sont interdits à la consommation pour les juifs. Pour les créatures aquatiques, les critères pour être considérés comme aptes à la consommation se limitent à avoir des nageoires et des écailles. Vous pouvez commander en ligne directement vos viandes casher pour plus de sécurité.

 

Pourquoi est-il nécessaire de passer par une boucherie casher ?

 

Pour être considérée comme une alimentation casher, la vérification des espèces animales ne suffit pas. Il faut également être sûr que le mode d’abattage des animaux respecte bien les lois de la Cacherout pour une viande de qualité. En fait, il faut avant tout un abatteur rituel qualifié pour accomplir toutes les tâches. Il doit connaître toutes les techniques d’abattage qui permettent de certifier que la viande est casher. En plus, le mode de retrait du sang doit être également bien respecté, car la consommation du sang des animaux est interdite pour les juifs. En effet, le processus de retrait du sang peut durer jusqu’à 72 heures. Il faut drainer tout le sang de l’animal abattu pour le rendre pur. Dans ce cas, le meilleur moyen d’être sûr de manger de l’alimentation casher est de vous rendre dans une boucherie certifiée casher.

 

Qu’est-ce que la certification casher ?

 

La certification casher est la garantie pour les juifs que l’alimentation qu’ils consomment respecte bien les exigences de la Torah. Cependant, cette certification n’est pas facile à obtenir, surtout avec les différents procédés de fabrication actuels. Dans ce cas, une boucherie avec une certification casher signifie qu’elle a reçu l’autorisation de la part d’un rabbin ou d’une agence spécialisée. Pour être sûr que vous consommez des produits casher, vous pourrez vérifier les étiquettes si elles sont certifiées casher. En effet, de nombreuses industries agroalimentaires vendent des produits casher pour leurs clients. Afin d’éviter des problèmes, vous pourrez aussi vous renseigner auprès du rabbin pour savoir si le produit est vraiment casher. En général, il existe un symbole unique et qui est reconnu par tous les adeptes de l’alimentation casher pour manger en toute tranquillité.

 

Plan du site