Quel rhum choisir pour faire un rhum aromatisé ?

rhum aromatisé

Le rhum est un alcool produit à partir de la canne à sucre broyée et à partir de quoi on extrait la mélasse. Cette mélasse est ensuite distillée puis fermentée pendant une période qui peut varier de quelques semaines à plusieurs années. En fonction de la façon par laquelle on l’a fabriqué, il existe plusieurs types de rhums. Celui obtenu à partir du jus de canne à sucre est appelé rhum agricole, le rhum traditionnel par contre est celui qu’on a eu à partir de la mélasse de la canne à sucre. Cet alcool s’associe très bien aux épices, aux fruits ou aux arômes afin d’obtenir du rhum arrangé. Le rhum arrangé est un rhum blanc contenant des fruits, épices ou arômes, parfois on y ajoute du sucre et on fait macérer le tout pendant quelques semaines. Alors quel type de rhum choisir pour un savoureux rhum arrangé ? Quels critères prendre en considération ?

Les différents types de rhums

En général, le rhum blanc agricole est celui le plus choisi par rapport au rhum traditionnel.. À cause de la matière première avec laquelle on obtient les deux types de rhums, ils présentent des « goûts » différents. Le rhum agricole a un arôme et une note végétale, le rhum traditionnel par contre a un goût de caramel probablement dû à la cristallisation du sucre. Quelle que soit la méthode utilisée pour l’obtention du rhum, il existe de très bons rhums. À part le rhum blanc, vous pouvez choisir du rhum ambré, du rhum brun ou encore du rhum vieux. Le rhum brun par exemple, a une touche boisée qui peut bien être associée avec des épices. Toutefois, le mélange de rhum brun avec des fruits n’est pas conseillé. Il est évident, que le choix du rhum dépend en premier lieu de votre goût même si pour faire les meilleurs rhums arrangés, le rhum agricole est celui le plus utilisé. Pour choisir votre rhum, visitez la page boutique-rhum.com

Le degré d’alcool

Afin de bien choisir le bon rhum pour son rhum arrangé, le degré d’alcool devrait être pris en considération. En fonction de vos préférences, si vous aimez plus les alcools forts ou un peu plus légers. Si vous aimez plutôt les rhums arrangés forts, vous pouvez vous tourner vers du rhum à 60 ° d’alcool. Si vous aimez les rhums plus équilibrés, dans ce cas choisissez des rhums qui ont un degré d’alcool qui tourne vers 50 °. Pour de l’alcool plus léger, choisissez un rhum aux alentours de 40 °. Il n’existe donc pas de meilleur rhum pour faire votre rhum arrangé, tout dépendra de ce que vous voulez obtenir et donc de vos goûts personnels. Les ingrédients que vous ajoutez à votre rhum auront aussi un impact au degré d’alcool. Les fruits aqueux par exemple réduisent le degré d’alcool par rapport aux épices et aux fruits qui contiennent peu d’eau.

Procédé de fabrication

Une fois que vous auriez choisi votre rhum et votre mélange, l’étape suivante est la macération. Cette étape permet de libérer les arômes des ingrédients dans l’alcool. Votre préparation devra être tenue à l’abri de la lumière et toute chaleur.  La chaleur aidera votre mélange à arriver à la maturité, et il d’autant plus indispensable de protéger votre futur rhum arrangé à l’abri de l’air. En effet, l’air pourrait oxyder les ingrédients qui composent le mélange et auront un impact sur l’arôme que dégagera votre rhum arrangé. Trouver l’endroit parfait pour le faire macérer, il vous faudra attendre quelques jours voire quelques semaines pour obtenir le produit final. La durée de macération dépendra du rhum choisi, mais aussi des ingrédients.

Publié le
Catégorisé comme Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *